Exposer l’Égypte ancienne au Louvre et au musée Guimet au XIXe siècle

Thomas Lebée Au XIXe siècle, les principales sources de l’égyptologie naissante se trouvent dans les musées. L’exposition de ces collections, exotiques et impénétrables au profane, nécessite un véritable travail de pédagogie pour présenter à travers elles toute une civilisation.Nous analysons ici les modalités de l’exposition des antiquités égyptiennes au Louvre et au musée Guimet parisien,… Poursuivre la lecture de Exposer l’Égypte ancienne au Louvre et au musée Guimet au XIXe siècle

La course royale : un rite pluriel et polysémique

La course royale est un rite familier de la documentation égyptienne : le roi est représenté dans l’attitude de la course, tenant différents objets, qu’il semble apporter et consacrer à la divinité qui lui fait face. Elle n’a fait qu’une seule fois l’objet d’une étude approfondie, par Hermann Kees, qui publia en 1912 Der Opfertanz… Poursuivre la lecture de La course royale : un rite pluriel et polysémique